fpo.jpg

Deux ans de KESCHA, Centre d’écoute et d’assistance de l’enfant et de l‘adulte

Le centre indépendant d’écoute et d’assistance de l’enfant et de l’adulte(KESCHA) est très sollicité: en 2018, il a traité près de 1100 cas. L’analyse de ces cas KESCHA par l’Université de Fribourg montre que dans la protection des adultes, les problèmes concernent surtout les curateurs engagés. Il est donc recommandé de recourir davantage aux curateurs privés (membres de la famille, personnes privées bénévoles, etc.). Un postulat demande l’examen d’une modification de loi, obligeant l’APEA à examiner dans chaque cas la possibilité de nommer des curateurs privés. Dans la protection de l’enfant, l’Université recommande une gestion prudente des «signalements de mise en danger» et a développé une brochure avec le centre KESCHA à ce sujet. La troisième recommandation concerne le renforcement du travail de relations publiques, afin de renforcer la confiance du public dans l’APEA. Integras est représenté au conseil consultatif de KESCHA.

Communiqué de presse 25 janvier 2019

Signalement pour protéger les enfants et les jeunes