sonderpaedagogik.jpg

«Encourager les jeunes femmes dans leur singularité»

Heime Auf Berg SA

Début 2017, les deux offres destinées à une jeune clientèle féminine de Wegwarte Bâle et du foyer scolaire Wolfbrunnen ont fusionné pour former l'institution Heime Auf Berg SA. Rapport sur le processus de fusion par Kerstin Kronenwett, responsable du secteur filles et femmes Heime Auf Berg SA, et Thorsten Binus, directeur général Heime Auf Berg SA.

IMG 0315

Le foyer scolaire Wolfbrunnen

La première impression qui se dégage du foyer scolaire Wolfbrunnen pour quelqu'un qui le découvre est l'image idyllique d'une institution de Bâle-Campagne, lovée au cœur d'une étendue verte, située à l'écart pour permettre aux filles d'apprendre au calme. Or en réalité, l'immeuble se trouve près de la route principale, à cheval sur la frontière entre Liestal et Lausen. Le site se compose d'une ancienne maison de maître flanquée de deux bâtiments annexes avec, du côté arrière de la maison principale, un terrain quasi idyllique aux allures de parc.

Les services qui placent des jeunes chez nous recherchent une offre scolaire condensée. Vu le vécu des adolescentes, ils privilégient une offre spécifiquement adaptée à une clientèle féminine, permettant de procurer à ces futures jeunes femmes un espace protégé adéquat et une opportunité optimale de se confronter aux problématiques qui les concernent spécialement, sans la présence trop forte de «l'autre» sexe. Leur offrir la possibilité d'obtenir un certificat de fin de scolarité qui leur permette un départ aussi favorable que possible dans la vie d'adulte est, et fut dès le début, l'objectif majeur de l'ensemble du personnel et du conseil de fondation. Parallèlement à cela, ces adolescentes aux parcours biographiques souvent difficiles doivent apprendre à trouver une voie qui les rende aptes, une fois leur scolarité accomplie, à s'intégrer dans la société.

Qu'est-ce qui a présidé à la fusion?

Ces dernières années, les représentants cantonaux et le conseil de fondation étaient en désaccord sur les futures prestations et l'orientation à donner au foyer scolaire pour filles Wolfbrunnen à Lausen (BL). La cessation de l'offre figurait elle aussi parmi les solutions discutées. Il a fallu beaucoup d'efforts et d'engagement pour insister de façon répétée sur la nécessité d'une telle offre hautement spécialisée dans le paysage social; notamment en ce qui concerne la formation et l'internat.

L'enjeu fut et reste la sauvegarde de l'espace de protection de petit format, performant et fortement individualisé offert au sein du foyer scolaire Wolfbrunnen. Il s'est néanmoins avéré, même après la reprise de la direction par Kerstin Kronenwett en 2016, qu'il était absolument nécessaire de pouvoir inscrire l'offre du foyer scolaire Wolfbrunnen dans un ensemble plus étendu afin d'en poursuivre le développement axé sur l'avenir et d'en assurer la viabilité.

L'idée du conseil de fondation et de la directrice quant au nouveau patronage était d'envisager la fusion avec une organisation accueillant des filles ou des femmes. Le conseil de fondation du foyer scolaire Wolfbrunnen a mené de nombreux entretiens avec l'ensemble des institutions pour enfants et adolescents du canton de Bâle-Campagne ainsi qu'avec quelques organisations accueillant des adolescentes et des femmes. Ses membres accordaient une très grande importance au fait que le nouvel organe de patronage comprenne le bien-fondé d'une petite offre spécifiquement destinée aux filles et qu'il puisse y adhérer. De nombreuses idées ont émergé au cours des entretiens en vue d'une fusion: déménagement dans un autre site, gestion de l'offre réservée spécifiquement à une clientèle féminine située à l'intérieur d'une structure éducative mixte, gestion commune de l'école, recherche d'appartements destinés à l'hébergement, etc.

Entamer le dialogue avec l'organisation Heime Auf Berg SA n'apparaissait de prime abord pas prioritaire, vu que cette dernière ne semblait pas réunir toutes les caractéristiques souhaitées de la part d'un nouveau partenaire. L'organisation Heime Auf Berg SA gère certes un foyer mixte pour enfants avec 32 places dans l'arrière-pays du canton de Bâle-Campagne, ainsi qu'une offre résidentielle à Bâle accueillant des mères et leurs enfants; mais l'organisation n'abordait pas jusque-là les thèmes tels que la gestion d'un internat ou la spécialisation tendant à une forte sensibilité des problématiques spécifiquement liées au travail avec une jeune clientèle féminine. Il s'est néanmoins rapidement avéré que le conseil de fondation et le directeur général s'intéressaient vivement à l'offre du Wolfbrunnen et qu'ils étaient en mesure, grâce à leur position dans le paysage institutionnel, d'intégrer l'éventail de prestations à leur structure existante. Durant la même période, la vaste offre de la Wegwarte Bâle destinée aux femmes s'est vue confrontée à des questions similaires à celles qui se posaient au foyer scolaire Wolfbrunnen.

En automne 2016, le conseil d'administration des Heime Auf Berg SA a décidé, conjointement avec les conseils de fondation du Wolfbrunnen et de la Wegwarte, de prendre un nouveau départ commun fixé au 1er janvier 2017 et de placer les domaines opérationnels sous la responsabilité de l'organe de patronage des Heime Auf Berg SA.

IMG 0325

Et aujourd'hui…

Dans les offres non mixtes, la spécification selon le sexe transparaît de façon très condensée et est toujours intéressante à observer. Ainsi par exemple, les filles en âge de puberté donnent souvent une impression d'hypersensibilité, elles agissent la plupart du temps selon des repères sociaux difficiles à définir, elles nécessitent beaucoup de temps pour se familiariser avec les performances exigées et se remettent elles-mêmes en question par rapport à leur milieu. C'est ce qui émerge régulièrement de leurs attitudes automutilantes. Si nous réussissons à les «intercepter» tout en douceur, mais avec clarté, en leur exposant les enjeux de façon à ce qu'elles puissent les comprendre, elles sont à même de redessiner le monde à partir du néant.

Plus personne ne remet aujourd'hui en question la raison d'être et la pérennité du foyer scolaire Wolfbrunnen. En effet, dans la vie quotidienne actuelle, tous profitent de l'envergure de notre institution, que ce soit grâce à la conception très nuancée et à la flexibilisation des offres ou aussi lorsqu'il s'agit de questions concernant la mise à contribution commune des ressources en personnel. Notre travail pédagogique est focalisé sur la création et la praticabilité optimale de passerelles entre les différentes offres et sur une continuité relationnelle maximale.

» Kerstin Kronenwett est responsable du domaine filles/femmes et Thorsten Binus est directeur général des Heime Auf Berg SA

» Heime Auf Berg AG