fremdplatzierung.jpg

Nous recherchons : Des enfants et des parents pour une enquête en ligne dans le cadre du projet de recherche « Comment les enfants et les parents vivent-ils les actions des autorités de protection de l’enfant ? »

forschungsprojekt IKJ

 Source : Forschungsprojekt_IKJ_1170895972Motortion_iStock_GettyImagesPlus
 

La protection de l'enfant hier et aujourd'hui

Le projet de recherche « Comment les enfants et les parents vivent-ils les actions des autorités de protection de l’enfant ? » a démarré en 2018 et est mené par la Haute école de travail social FHNW et l'Université de Genève dans le cadre du Programme national de recherche 76 « Assistance et coercition ». Un volet historique examine les expériences de placement d'enfants au 20ème siècle. Un volet juridique se concentre sur l'évolution des dispositions du droit civil de ces 150 dernières années, qui ont encadré – avec de grandes différences cantonales – le retrait d'enfants de leur famille.

Enfin, le volet empirique se penche sur la pratique actuelle des procédures civiles de protection de l'enfant et sur les interactions entre les enfants, les parents et l'autorité de protection de l'enfant et de l'adulte (APEA). L'accent est mis sur les expériences des enfants et des parents et sur la manière dont ils vivent les rencontres avec les acteurs officiels par rapport à leur autonomie, leur intégrité et surtout leur participation.

Comment les enfants et les parents vivent-ils les procédures de protection de l'enfant ?

Que se passe-t-il réellement dans une procédure de protection de l'enfant et dans le contact avec l'APEA ? Va-t-elle m'aider ou simplement décider à ma place pour ma famille et moi ? Dans quelle mesure puis-je avoir mon mot à dire et dans quelle mesure serai-je traité avec respect ?

Les premiers résultats d'une étude qualitative montrent que de nombreux parents et enfants se posent de telles questions lors de leurs premiers contacts avec l'APEA. Dans le cadre de l'étude, nous avons observé des auditions dans quatre APEA/justices de paix en Suisse romande et en Suisse alémanique et mené des entretiens approfondis avec des jeunes, des parents et des collaborateurs et collaboratrices de l'APEA. Il en est ressorti qu'il existe de grandes différences dans la manière dont les parents, les enfants et les jeunes vivent le contact avec les représentant•e•s des autorités.

Les parents se sentent respectés dans leur intégrité et leur autonomie lorsqu'ils reçoivent des informations suffisantes et surtout compréhensibles sur la procédure et leurs droits et qu'ils perçoivent l'APEA comme soutenante et fiable. Pour que le processus soit perçu comme participatif, il est en outre important pour les familles de savoir dans quelle mesure elles sont associées aux étapes de la procédure et si, de leur point de vue, on tient suffisamment compte de leur vision de la problématique.

Les aspects de la communication et de l'organisation des relations entre les familles et les professionnel•le•s de l'APEA jouent également un rôle important dans le vécu de la procédure. Ainsi, de nombreux parents ressentent de la peur ou de la honte et hésitent à parler de leurs problèmes familiaux. Pour les enfants, avoir un contact personnalisé avec les professionnel•le•s compétent•e•s et une communication qui repose sur la confiance sont particulièrement importants.

Rencontres entre les familles et les autorités : Nous recherchons des enfants et des parents pour une enquête en ligne !

Afin de compléter, de différencier et d'étayer plus largement ces résultats sur le plan quantitatif, nous recherchons actuellement – et ce jusqu'à fin mars 2022 – des enfants (à partir de 10 ans) et des parents qui ont fait l'objet d'une procédure civile de protection de l'enfant au cours des deux dernières années, pour participer à une enquête en ligne anonyme. Les questions portent exclusivement sur les expériences et l'évaluation de la procédure de protection de l'enfant, et non sur ses causes ou sur les problèmes familiaux sous-jacents.

Pour solliciter et motiver les enfants et les parents ainsi que les professionnel•le•s de la protection de l'enfant à participer, nous avons besoin du soutien des organisations et des professionnel•le•s ! Connaissez-vous de tels enfants et parents ? Nous vous envoyons volontiers le dépliant d’information contenant le lien vers le questionnaire, que vous pouvez transmettre ou envoyer aux enfants et aux parents.

Perspectives

L'objectif de l'étude est de générer des connaissances sur la situation de la protection de l'enfant en Suisse et plus particulièrement en ce qui concerne la participation des parents et des enfants. Les résultats doivent donner de nouvelles impulsions au débat scientifique et contribuer, dans la pratique, à attirer l'attention des autorités de protection de l'enfant sur les conditions qui permettent aux enfants et aux parents de participer. Sur la base des résultats, des recommandations seront formulées en 2023 afin d'aider les acteurs de la protection de l'enfant en droit civil à créer le cadre nécessaire à cet effet.

Informations

Télécharger le flyer (PDF)

Description du projet

Contact, commande du dépliant en version papier :

Dr Brigitte Müller, Institut Kinder- und Jugendhilfe, Haute école de travail social FHNW, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Équipe de recherche

Aline Schoch, Dr Brigitte Müller, Prof. Dr Kay Biesel, Prof. Dr Stefan Schnurr ; Haute école de travail social FHNW, Institut Kinder- und Jugendhilfe

Dr Gaëlle Aeby, Prof. Dr Michelle Cottier, Mathilde Etienne ; Faculté de droit, Centre d'étude, de technique et d'évaluation législatives, Université de Genève

Dr Gaëlle Sauthier, Prof. Dr Philip D. Jaffé ; Centre interfacultaire en droits de l'enfant, Université de Genève

Dr Loretta Seglias, historienne