kinderrechte.jpg

Projet national «Enfants placés en famille d’accueil– prochaine génération»

Lancement des groupes de parole, premières expériences

Dans le projet «Enfants placés en famille d’accueil– prochaine génération», la perspective des personnes concernées est centrale. Les premiers groupes de parole ont été lancés en Suisse alémanique et romande pour consigner de manière précoce les expériences des parents biologiques et nourriciers, ainsi que des enfants placés. Les personnes concernées intéressées peuvent encore s’inscrire aux prochains groupes de parole.

Qu’est-ce que cela implique pour des parents biologiques de faire placer leurs propres enfants? Comment sont organisés les contacts avec les autorités? Les parents biologiques se sentent-ils suffisamment soutenus? Ces questions et d’autres ont été centrales pour le premier groupe de parole qui s’est réuni à Zurich fin janvier. «Cet échange animé a été très bénéfique pour tous», a déclaré Karin Meierhofer, directrice de PACH. Comme la discussion l’a montré, les parents participants ont souvent vécu des expériences très similaires. De nombreux parents biologiques ont par exemple rapporté un sentiment de manque de perspectives, de soutien et d’implication faibles pendant la période de séparation d’avec l’enfant.

En Suisse romande aussi, un premier groupe de parole s’est réuni, avec des personnes issues de familles d’accueil. «Le besoin d’échanger est énorme», résume Gabriele Rauser, directrice d’Integras. Lors de cette réunion également, certains thèmes ont émergé parmi les participant-e-s, comme le manque de reconnaissance du travail des familles d’accueil ou le manque de ressources pour la prise en charge optimale des enfants qui leur sont confiés.

Les expériences du groupe de dialogue suisse alémanique et romand seront intégrées dans l’analyse des besoins en matière de recherche. «Nous ne voulons pas parler des personnes concernées, nous voulons leur parler», selon Karin Meierhofer. C’est précisément la raison pour laquelle le projet est si populaire, observe Gabriele Rauser, qui cite un commentaire écrit: «L’intérêt que vous portez aux familles d'accueil à travers votre projet de recherche et de groupes de parole est pile dans le mille. Merci beaucoup!». Avec son approche participative, le projet «Enfants placés en famille d’accueil – prochaine génération» a manifestement atteint son but.

Les groupes de parole sont ouverts à d’autres membres.

Contact Suisse alémanique:
Barbara Furrer, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Tél. 044 205 50 40

Contact Suisse romande:
Christine Laumann, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 079 637 82 09

 

 

 pflegekinder nextgeneration

Informations sur le projet: pflegekinder-nextgeneration.ch.

Pour toute question, veuillez contacter la responsable du projet, Judith Bühler: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..