home.jpg

 

Étude Care Leaver: demande d'aide pour retrouver les participants

Par Jennifer Erb, Cyril Boonmann et Marc Schmid

«Grandir en foyer. Quels enseignements tirer de l'expérience» (JAEL-GEF) est une étude de suivi des 592 jeunes anciennement placés en institution qui avaient participé à l'étude MAZ.-REO réalisée voici 10 ans. La recherche des Care Leaver s'avère difficile; c'est pourquoi nous souhaiterions motiver les professionnels de l'éducation sociale impliqués dans l'étude MAZ.-REO à mettre à profit leurs anciens contacts afin d'informer sur l'étude JAEL-GEF et nous aider dans notre recherche des jeunes ayant à l'époque participé à l'étude MAZ.-REO.

Aujourd'hui, les participants à l'étude MAZ.-REO ont en moyenne 26 ans. Le projet pilote JAEL-GEF a pour but d'acquérir des connaissances sur la participation sociale (santé, comportement délinquant, finances, relations) des jeunes anciennement placés en institution. Il s'agit parallèlement d'étudier et de mettre en évidence les facteurs de réussite et les points d'achoppement liés aux processus de l'éducation sociale en Suisse. Les connaissances ainsi acquises seront ensuite directement utilisées sur le terrain sous forme d'un programme de formation en ligne destiné aux professionnels de l'éducation sociale.

Déroulement de l'étude. Ce qui attend les participants

Il s'est avéré que lorsque le contact est établi avec les jeunes anciennement placés en institution, ceux-ci se disent presque tous volontiers disposés à participer. Dans un premier temps, on leur demande de remplir des questionnaires en ligne, ce qui prend environ 2 heures. Ensuite sont organisées des interviews d'un ou deux jours en face-à-face avec les participants. Les questions qui leur sont directement posées portent sur les aspects qui, durant la période passée en institution socio-éducative ou pendant l'accompagnement du passage vers l'indépendance, les ont particulièrement aidés, sur le moment où ils auraient souhaité bénéficier de soutien, et de quel type de soutien. Il ressort jusqu'ici des interviews détaillées menées avec les jeunes anciennement placés que les parcours sont très divers et que chaque histoire ajoute une pièce essentielle du puzzle qui contribue à mieux comprendre les qualités et les lacunes de l'éducation institutionnelle suisse. Pour un certain nombre de ces jeunes désormais adultes, il s'agit de la première confrontation approfondie avec l'impact de leur séjour en institution sur la suite de leur évolution. Ces rapports sont extrêmement intéressants et précieux pour poursuivre le développement de l'éducation institutionnelle et du soutien proposé aux jeunes „Care-Leaver“ majeurs. Les participants à cette étude touchent une indemnisation allant jusqu'à 500 CHF sous forme de bons Migros.

Comment VOUS pouvez nous aider?

Jusqu'à ce jour, plus d'une centaine de jeunes anciennement placés ont d'ores et déjà décidé de participer à l'étude JAEL-GEF. La difficulté majeure de cette étude réside dans la recherche, après 10 ans, des participants à l'étude MAZ.-REO. Pour les retrouver, nous avons besoin de l'aide des institutions et des éducateurs sociaux. C'est la raison pour laquelle nous souhaiterions motiver les professionnels de l'éducation sociale qui étaient impliqués dans l'étude MAZ.-REO à mettre à profit leurs contacts avec des collaboratrices et collaborateurs ainsi qu'avec des personnes placées à l'époque en institution et de les informer sur l'étude JAEL-GEF. Nous sommes également reconnaissants pour toute indication concernant des personnes qui auraient pu garder le contact avec des participants à l'étude de l'époque ou qui pourraient savoir où elles se trouvent. N'hésitez pas à prendre contact avec l'équipe JAEL, ses membres se tiennent volontiers à votre disposition pour répondre à vos questions.

Résumé des congrès JAEL

Comme Integras l'a déjà signalé dans une précédente newsletter, les premiers congrès JAEL ont eu lieu le 31.08.2018 à Olten et le 28.09.2018 à Lausanne. Les deux congrès ont donné lieu à des discussions animées, bien que sur différentes thématiques. À Olten s’est tenu un débat sur les voies par lesquelles nous tentons d'entrer en contact avec les personnes ayant participé à l'étude de l'époque et sur l'éventuelle existence d'autres options. En Romandie, la discussion s'est déroulée sur un plan politique et a porté sur la question de savoir quels sont les enjeux de la phase de transition. Par ailleurs, il en ressort le souhait que la formation en ligne ne soit pas développée spécifiquement pour la seule Suisse alémanique, mais aussi pour toutes les autres régions linguistiques. D'autres colloques suivront en 2020 et les premiers résultats seront présentés à cette occasion.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., site Web

> Informations plus détaillées sur les études MAZ.-REO et JAEL-GEF