fremdplatzierung.jpg

Colloque de Morat 2017 « Qui est nous ? Où va nous ?»
Un regard rétrospéctif

Le traditionnel colloque de Morat s’est tenu les 1er et 2 juin dernier, et a réuni une trentaine de participants. Le thème de cette année pourrait être qualifié d’identitaire, les questions ayant occupé ces deux jours étant liées à un possible sentiment d’appartenance des professionnels du travail social à un « nous » qui les relierait, les identifierait, les soutiendrait.

En partant d’une analyse historique des mouvements dits sociaux, qui ont jeté les bases d’une meilleure protection des éléments les plus vulnérables des sociétés modernes, le colloque s’est poursuivi par une analyse pointue du rôle et de la place du travailleur social aujourd’hui, soumis aux nombreuses contraintes internes et externes à la profession. ATD Quart-Monde et UNICEF ont ensuite développé la manière dont ces entités ont su construire une « coprorate identity » qui leur soit propre, puis l’association fribourgeoise Trait d’Union a présenté ses initiatives visant à mieux connecter les différents corps de métier du social, afin de les rendre plus visibles et plus forts dans leurs combats. La première journée s’est terminée par une ballade dans le monde des codes vestimentaires du travailleur social, suivie d’un apéritif en musique.

La journée du vendredi a débuté par une analyse de la place « du social » en Suisse, de sa perception politico-économique, à travers les grands mouvements politiques qui ont marqué l’évolution de la société helvétique. Une présentation des mouvements libertaires en Suisse et dans le monde est venue rappeler que les idéaux d’égalité, de justice et de fraternité étaient encore bien vivants, même s’ils exigent un engagement quasi permanent. Enfin, la dernière intervention a à la fois questionné la nécessité de repolitiser l’action sociale, tout en offrant une synthèse du colloque.

» Les actes du colloque sont disponibles ici.